mercredi 4 juillet 2018

ROUJE EDZIRE por Amye & Péhéme.


- 1981, Emie & Péhéme. 
dessin Jean-Claude Lardrot. -
2018, Amy & Péhéme.
Photo Joce-Lyn Di Giuseppe. 

CHRISTAIN-EDZIRÉ DÉQUESNES À PROPOS DU PICARD AUJOURD’HUI DANS LA PICARDIE ET LES “HAUTS-DE-FRANCE”
- LETTRE OUVERTE AUX PICARDISANTS -

- Version provisoire sans notes & références à venir... -

Le picard de la Grande Picardie mentale est proche de celui de Bruno Dumont dans P'tit Quinquin et les auteurs de la Grande Picardie Mentale sont dans le vrai de ce Picard qu'il faut ré-inventer, ré-inventer vraiment et à coups d'argot, d'expression populaire d'un hier proche et aujourd'hui proche des petites gens... Par contre les démarches "puristes" ne sont que passéistes, folkloristes (au mauvais sens du terme car le vrai folklores est celui du présent ! Pas du passé !) et identitaires dans ce que terme a de plus dangereux & réac... Un dernier disque me navre par exemple... Faire un disque avec des chansons de guerres de jadis (ou d'aujourd'hui) avec du picard c'est, puisque de parler de "novlangue", du "rétrolangue", voir "réaclangue" ou allons-y dans les imbécillités du "rétroréaclangue"... Ce disque qui a une très jolie pochette, qui est joué par de très bons musiciens... ne peut que desservir le picard à Paris et dans le Monde du Grand Toutpartout ! Il y a tout de même des chansons ou l'on dit qu'il faut bouffer du boche... beaucoup d'éléments d'un vieux patriotisme façon vieille France qui sont pitoyables de remettre au(x) goût(s) du jour(s) par les temps qui courent... Dans le même esprit, il faut revenir sur le non sens d'annoncer championnat du monde de... pour des rencontres d'un sport qui ne se pratique qu'en Picardie & Wallonie... Championnat inter-régional oui ! Du monde NON ! le MONDE n'est pas CELA !

Être dans l'esprit de cette GPM où il y a Pierre Garnier & Ch'Vavar... Beaucoup de picardisants n'y sont pas & n'y seront jamais ! Car ce ne sont pas des progressistes... Il faut aussi parler, du picard d’un Jacques Cauda... Un picard de mémoire, qui réinvente...

Quelqu’un comme Alain Marc défend le picard et haut & fort ! Alain Marc à mon avis, hors des frontières des "Hauts-de-France" (comme d’autres sont Bas-de-Belge) en a fait pour le picard à Paris et au-delà ! Alain est dans l'esprit de la G.P.M et Pierre Garnier & Ch'Vavar sont 2 des énormes piliers de la G.P.M... Cette Grande Picardie Mentale... dans laquelle ne seront jamais certains... Apprendre le picard mais comment voulez-vous que l'on fasse ? Moi, je n'ai pas appris le picard, je l'ai vécu enfant comme Ivar Ch'Vavar & Pierre Garnier l'ont vécu, comme Alain Marc là ou il est né l'a vécu... Et de par notre création nous le ré-inventons !

Quand j’entends dire que la publication d'un texte de JAAAck a été PERMISE ! Voilà bien une expression de Pape ! Comme ces Patoisants, qui lorsque nous avons permis l'émergence de la Fédération INSANNE ne voulaient pas nous permettre... Tout cela sont des postures de replis identitaires... J'entends par ailleurs que sont émises des réserves sur le picard de JAAACK... Samedi matin, je ne suis pas venu à Saint Amand-les-Eaux car je ne désire pas voir l'émergence d'Agence du Picard dans le "ZHAUTS-de-France" en ce moment... La Maison du Picard, Mon Lalie, étant déjà si mal tenue... CELA fait pitié ! Des élus locaux et régionaux s'interrogent & ils ont raisons ! J'en ai marre de tout cela ! J’ai été invité pour ce samedi... 2 jours avant... à la sauvette !?... Ce n'est pas digne, ni respectable... Je suis le premier Président fondateur d'INSANNE car PERSONNE... ne voulait si coller ! Je ne regrette pas ! Même si CELA m'a cautionné des déboires comme voir un patoisant essayer de convaincre mon directeur & employeur de l'époque de se séparer de moi ! Et je n'ai pas été réellement soutenu par des picardisants/patoisants... Mais j'ai des soutiens autres & extérieurs... des soutiens de La Grande Picardie Mentale...

La "question" qui n'en est pas une du lien entre le picard, encore vivant, et l'argot, dénoncé, la réponse, l'évidence est dans le parler de certaines zones, certains quartiers populaires du Grand Nord de la France... Puis si on prend le temps de (re)lire le script du scénario avec tous les dialogues de P'tit Quinquin de Bruno Dumont (les Petits Matins/ArteEditions)... On y voit avec quelle justesse y est inscrite cette réalité entre le picard d'aujourd'hui & l'argot...

Quand a se poser le sens ou non sens du mot ou nom picard aujourd'hui pour désigner notre patrimoine linguistique, c'est RIDICULE ! Le mot, ce mot n'est pas là par hasard et ce n'est pas parce qu'un historien a travaillé sur cette question (Serge Lusignan) qui nous faut perdre notre précieux temps & du peu qui nous reste d'énergie à discuter sur des points qui sont de l'ordre de l'élitisme intellectuel et universitaire. Pour ce qui est de juger... j'estime que sur LE FOND ! Un ouvrage comme ce dernier disque doit être jugé, jaugé,... j'attends, dans le contexte actuel de problématiques identitaires graves qui traversent la nation dans laquelle je vis, quelqu’un se prononce, donne son avis, émette des réserves... Globalement les chansons de ce dernier disque sont des chansons sinistrement revanchardes et belliqueuses... Le Picard et mon Pays n'ont pas besoin de CELA !

De par ma profession... au cœur de quartiers très populaires du NORD/PAS-DE-CALAIS… si une personne doute du LIEN, entre le picard & l'argot dans les quartiers populaires du "Nord", il faut alors missionner, si il y a "question" à vérifier là-dessus, une équipe constituée de sociologue, de linguiste & d'éducateurs de rue... Et je n'ai aucun doute du résultat !

Et puisqu’il faut en revenir à ce disque, c'est clair ! Je pense que c'est un disque qui au-delà de qualités techniques tant musicales qu'autres (esthétiques) est pour le moins maladroit & irréfléchie sur le FOND dans un contexte actuel très complexe dans la tête des gens... Puis ce n'est pas une œuvre de créations, d'innovations... Pourtant avec cette "funeste" matière là, il y avait moyen de faire une chose autre : la guerre, les guerres, c'est "funeste" ! Et cette thématique, traitée comme elle l'est encore plus ! J'ai écouté et lu avec beaucoup d'attention tous les textes de ces chansons et au final, en picard ou non, terriblement vieille Frances qui a des revanches à prendre sur l'Ennemie... Et en plus c'est dit/chanté en Picard, là ! Cela me dépasse... Quel intérêt, sur du moyen ou long terme, a cautionné une telle entreprise "culturelle"... Pour moi, c'est affligeant !

En rapport à mon ancienne profession... de mes observations sur le lien qu'il y a entre le picard, l'argot des jeunes et moins jeunes, y compris ceux issus de l'immigration et cela depuis la création d'Insanne et de justement mes "soucis" à la suite avec... mais le mieux et de missionner une équipe de pro pour faire une étude de terrain... mais cela est si évident, il suffit de zoner dans certains quartiers, certains troquets, dans certaines rues à certaines heures...

En 20 ans, les choses n'ont pas disparues, elles se sont même je pense d'une certaine manière amplifié... avec de la "caricature", de l'exagération... On peut d'ailleurs "remercier" Dany Boon & son affligeant Bienvenue chez les chtis... ces exagérations qui sont propres aux phénomènes des replis identitaires (Là, des "langages" nouveaux sont inventés, évoluent très vite)... D'ailleurs à ce propos le "langage" du blues démontre bien des choses... la question des rapprochements entre les vieilles langues, les argots populaires et l'invention de nouveaux termes ou de nouvelles expressions... À ce sujet Bob Dylan dit des choses avec grande simplicité mais époustouflantes dans son discours de 2016 quand il va chercher son prix Nobel... Et pour enquêter sérieusement, ce n'est pas un seul sociologue qu'il faut missionner mais une équipe et avec linguiste, socio linguiste et des vrais acteurs socioculturels de terrain car sinon CELA ne servira à rien !

La question des replis identitaires est centrale et incontournable car elle a étroitement à voir avec cette question de négation de certaines pratiques linguistiques, donc culturelles et ce n'est pas seulement le picard qui est victime de cet hégémonisme de par le Français mais toutes les langues & cultures vivant sur notre territoire... Et c'est POLITIQUE ! Le Français, lui au niveau mondial, est mis en péril par l'hégémonisme planétaire de l'anglais mais aussi à l'horizon proche de l'arabe & du chinois... Les batailles à mener & à gagner en France à l'encontre d'un Français unique & qui ferait l'union des peuples de France (une blague !), un Français avec lequel il ne faut pas être contre mais aux côtés et le seul possible contre hégémonisme (et tout cela est le discours de Félix-Marcel Castan de Montauban vu à Toulouse !) Et si le Français reste hégémoniste alors n'ayant pas fait l'expérience du pluralisme... Il ne pourra pas lutter contre les hégémonismes internationaux & planétaires...Et si le Français reste hégémoniste n'ayant pas fait l'expérience du pluralisme alors... il ne pourra pas lutter contre les hégémonismes internationaux & planétaires...

Donc c'est pour CELA que je pense que le projet d'établir un dictionnaire français-picard ou picard-français qui va standardiser... qui va uniformiser... ne sera pas à la fin des fins une bonne chose car c'est uniformiser le picard, une pratique du picard, contre d'autres pratiques du picard et cela ne sera en rien le reflet de ce qui est, reste du picard dans la vie quotidienne de certaines personnes... Je ne comprends pas la stratégie (celle que je devine tient de la théorie du complot et elle est peut-être digne du roman de S.F de Philippe K. Dick) et encore moins la finalité ! Moi, je suis par contre et pour voir TOUT LE TRAVAIL de Jean-Marie Braillon édité les 4 volumes ! Et les annexes nécessaires... Et y adjoindre un équivalent Wallon car tout de même le Picard et le Wallon c'est bien plus que des cousins, frères & sœurs ? Je ne crois pas même, j'ai l'impression de voir un être que l'on aurait divisé en 2. Puisque que ce travail existe pourquoi ne pas l'utiliser, le rendre grand public ! Puis ce travail : sans cesse l'actualiser, l'enrichir des évolutions de la "langue" populaire comme on le fait avec les dicos de français... Alors on verra apparaître des mots d'Afrique du Nord, asiatiques et de l'argot fraternel... C'est CELA La Grande Picardie Mentale ! Alors nos enfants auront peut-être une chance de s'en sortir ! Avec Insanne, 20 ans ont été perdus ! Pour moi, le bilan de La Maison du Picard de Saint Amand-les-Eaux est un échec ! Il ne faut pas qu'un "Picard" standardise, normalise ou je ne sais quoi... Alors on dira très vite qu'il faut traduire le picard de Florian Duc, Dechristé ou T. Denis... Mais toute la saveur & l'originalité initiale seront absentes... Je dis simplement : Nin pi Pon ! NIN PI PON (tiens, je vais écrire un nouveau blues en Picard NIN PI PON BLEUZE !) En fin de matinée... On m'a tendu une perche pour aller chanter et lire du picard au Maroc ! Comme quoi... ce dernier disque, ch'ét pus/pon paréhl.

L'idée de normaliser est une très mauvaise idée ! Et même peut-être ce qui pouvait arriver de pire ! Les règles étant certains et plus vite que peut le croire vont s'en emparer pour réécrire le patrimoine littéraire... Des règles "souples", il y a toujours des calculateurs pour les durcir ! Avec des règles "souples", j'imagine déjà certains universitaires, notamment de Paris, dire qu'il faut tout uniformiser le patrimoine littéraire picard afin qu'il soit compris de tous... et leur argument que... ce sera plus simple pour tout le monde... Puis étape suivante... Ce tout on le traduit en français... car ils prétendront que le picard c'est du vieux français... alors que nous savons que c'est faux ! Que ce travail a été fait bénévolement dans une démarche collective, n'apporte pas caution... même que ce serait le contraire à mes yeux ! Qui sont ces bénévoles, comment on-t-il été informé ? co-opté ? Dans le cadre de quel collectif ? Là, vu comme CELA c'est assez saugrenu. Il y a un, voir de réels problèmes, tout CELA ne fait pas très sérieux, ni crédible... Et même si je suis contre ce dictionnaire... Comme il a été visiblement conçu, il ne repose sur rien d'institutionnel...Et c'est pour faire plaisir à l'éducation nationale mais il fallait élever le débat ! Leur expliquer pourquoi il n'y a pas à standardiser ou normaliser... Comme cela maintenant il y aura du bon picard et du mauvais picard mais, je refuse personnellement à ce que mon Pikar ou Piquar ou Piqhàr soit standardisé, normalisé... traduit oui ! Notamment en français mais normalisé... Cela est à mes yeux effrayant ! Derrière tout cela, c'est une vision du monde, une vision de l'Humanité.

Ne sommes pas compris ! Nous n'avons pas appris le picard à l'école ! L'école en France est une machine à trier... « Commission de néologie et terminologie » c'est du cache misère ! De la poudre aux yeux ! Un tel dictionnaire doit faire le résultat d'un travail avec des salariés & un minimum de professionnel qui apporte caution scientifique... Tout cela a l'allure d'une belle mascarade. L'Agence du Picard n'est qu'une timide émanation de la "perte" d'un service de l'OCRP... qui n'a été développé comme par exemple LOCIRDOC en Occitanie... Les Assimils d'Alain D... 3 pour une même langue !? Sont loin de faire l'unanimité... Et tout a commencé par le "Chti" à l'époque de Bienvenue... et que cela n'a fait que surfer sur une vague populiste et non réellement Populaire au sens noble du terme... Quand on réfléchit un peu ce n'est pas très glorieux !

Dans la Grande Picardie, il y a beaucoup de compétences et d'intelligences... mais encore faut-il ne pas décevoir, écœurer et démobiliser les militants de bases (qui sont toujours les moins nombreux) et qui sont toujours ceux qui sont dans la création... Moi, j'invite à lire le script du P'tit Quinquin car la réalité de L'Humanité de la Grande Picardie Mentale est tout entière dans toute l'œuvre de Bruno Dumont... C'est CELA qui NOUS intéresse... Pas d'avoir des outils qui standardisent & normalisent... Désolé, je ne désire pas et plus être du côté de ce qui nous (dé)sert. J'ai des projets en picard & pour La Grande Picardie Mentale, et je ne désire être absolument pas de prés ou de loin être lié avec des personnes qui standardisent les éléments culturels des terres d'ici ou d'ailleurs qui nous ont vu naître, ici & ailleurs.

Et accepter de faire 2 Assimils, un en picard et un en ch’ti, c'était une erreur ! Il fallait à l'époque refuser jusque dans le titre, l'intitulé, la stigmatisation... C'était l'époque où il fallait énoncer que l'on était LA GRANDE PICARDIE et sortir des livres et des disques qui unifiaient et non poursuivait le morcellement... On n'aurait pas aujourd'hui LES HAUTS-de-FRANCE, enfin peut-être pas mais nous aurions fait entendre NOTRE VOIX ! Mais tout le monde était frileux !... enfin, presque tout le monde... Je me suis depuis peu décidé à mettre, gratuitement, des titres de Chès Déssaquaches & (2)Brokes en ligne sur le net, tellement j'ai des personnes de tout partout qui réclament... Et que ce que je publie en picard ré-inventé de par la dynamique de ma "pauvre" revue Ffwl Lleuw & mes blogs les personnes en redemandent...

Depuis F.Bacon... j'ai écris bien d'autres distorsions en picard (l'expression me plait beaucoup) et publiées certaines, qui circulent ! Mes "Mabinogi" terminé - 4 saisons - dedans plein de "Picard Distordu" ! Putain, l'expression me plait et c'est ce qui plait et se "demande"... Là, on vient de me signaler... Car des gens lisent !... Que dans le livret en téléchargement Je parle picard d'A.Dawson et Guigot... le seul poète "moderne" dans une liste est Ch'Vavar. Tout le reste sont des "vieux" ou patoisants. Il y a aussi une belle photo de Boulfroy ! Rien sur la musique rock picarde (toi). Oui : il y a des promus et d'autres non. Je n'ai fait que recopié, voilà donc, les impressions que cela laisse...

À l'époque, NOUS étions, si ! sur une même longueur d'ondes celle de la G.P.M... Moi, j'y suis toujours et c'est pour cela que je réagis... et que je poursuis Toudis edzeur l'coéchie... Merci ! Pour l'expression de la distorsion en rapport à mon picard... Je le revendique haut et fort ! "Je suis dans le picard distordu !" (car c'est dans l'état où il est, et était quand je suis "arrivé"... d'ailleurs Skip James a un blues prodigieux que l'on peux/doit traduire par "Le blues du temps du fil à retordre"... donc acte mais acte aussi qu'il y a problème de communication et que cela n'est tout de même pas de mon ressort de permettre que des infos circulent de manière fluides... Je me suis certes parfois mis en position de recul mais c'est essentiellement parce que je ne me sentais pas soutenu car pas assez aligné dans le moule de ce que l'on peut attendre de quelqu'un qui crée en picard & s'active pour la G.P.M... ! J'ai préféré me taire et prendre mes distances, oui ! Car humainement trop de "picardisants" m'ont déçu... Moi, je vais continuer ce que j'ai à faire et peu faire dans le sens de faire vivre La Grande Picardie Mentale mais qui n'est pas qu'une histoire d'une langue régionale qu'il faut standardiser, normaliser pour avoir l'autorisation de l'enseigner dans les écoles... Pour moi, pour ce dernier point, il est trop tard ! Bien trop tard ! Et si il reste encore un peu de chance & d'espace pour transmettre du Picard... Ce n'est pas dans la globalité du système scolaire français que cela peut se réaliser pour le picard comme les autres langues régionales... Il est tard, il est bien tard... trop tard ! Par contre la G.P.M demeure un espace extensible pour la création en picard et, là, j'y suis, j'y vis !

Christian Edziré Déquesnes, 25 et 27 juin 2018.
https://christian-edzire-dequesnes.bandcamp.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ffwl Lleuw n°14 - Il est là ! avec AUX ROBES DE RIMBAUD... notamment Ivar Ch'Vavar et VERS NOUVEAUX d'ARTHUR RIMBAUD.

IL EST LÀ ! Le n°14 du "pauvre" périodique aléatoire de poésie : Ffwl Lleuw paru !  Hier ! Afin d'être ce...