mardi 24 avril 2018

LES AFFAIRES RIMBAUD - 3.

- Dans une courte chanson de 1988,
Hubert-Félix Thiéfaine écrivait les paroles
suivantes, introductives à
l' "Affaire Rimbaud":
"La jambe de Rimbaud
La tête de Chénier
L’oreille de Van Gogh
Et la main de Cendrars...
Les poètes se vendent en pièces détachées
Et leurs cris mutilés sont de sinistres farces..."

À Jean-Luc Casamian de Toulouse
et le Docteur Nobert-Bertrand Barbe du Vénézuéla.

ECLICHURE DECH'L EVIDINCHE

À Dwai, in séquant d'écales bleuzes din ch'fond d'més chavates, ej vaù dévalant l'long d'chele rue ed l'Abie-dés-Prés. Ed 1870, ej sin in vint d'apprèeeut qu'i souf:èle. In séquand d'pleumes transluchides inpèrlées d'pleuve fènne, is leu-z ahoq't' à chés roliles ed solèl. Invoyapes, is trépèch't' el platitude ed chés sintimints aséptizés. Ed'z écales - ou-bin dés pleunmes ? Bleuses - ou bin transluchides ? - acq leus thiotes pèrles d'io su èles... din ch'fond d'sés poches, el long del Scarpes, àrjognant ch'29 ed chele rue-la d-ou qu'chés manmozèles Gindre is ll'ont ahui, el vla d-alant, ch'garchon Arthur Rimbaud. Chl'anée passaint a n'ét pu la, li i s'rinva d'Dwai. Achteure, i invoi l'lète dech Voéyaint a Paul Demeny.

Traduction en français du texte picard par l'auteur.

ECLABOUSSURE DE L'EVIDENCE

À Douai, quelques écailles bleues dans le fond de mes savates, je descends la rue de l'Abbaye des Prés. De 1870, je sens souffler un vent d'automne. Quelques plumes translucides, perlées de pluie fine, s'accrochent aux rayons de soleil. Invisibles, elles transpercent la platitudes des sentiments aseptisés. Des écailles - ou alors des plumes ? Bleues - ou bien translucides - avec sur elles leurs petites perles... Au fond de ses poches, le long de la Scarpe rejoignant le 29 de cette rue où les demoiselles Gindre l'ont accuelli, le voilà qui va, le gars Arthur Rimbaud. L'année passant, elle n'est plus là, lui se r'en va de Douai. Maintenant, il adresse la lettre du Voyant à Paul Demeny.

Extrait de Toussint Ducasse de 
Christian-Edziré Déquesnes, 
avec des illustrations de Sandrine Lévêque
et une préface de Pierre Garnier.
paru en juin 1999 aux : Secondes Editions du K.
ISBN : 2-913934-046-8
10 exemplaires (88 pages) sont encore disponibles par correspondance
et avec le supplément A.R-1.
du Ffwl Lleuw n°10
ISSN : 2498-1796
(40 pages avec les participations d'Emma Quersin, Jean-Luc Casamian,
Ivar Ch'Vavar & Christian-Edziré Déquesnes
et pour chacun de ces 10 exemplaires un collage unique de S.0.D.A 2018
(numérotés et signés par l'auteur + un disque-compact d'un titre :
Eclichure Dech'l évidinche / Eclaboussure de l'évidence
par le groupe Chés Déssaquaches avec Ch-Edziré Déquesnes.
25 euros (port compris pour l'ensemble) 
contact/renseignements : christian.dequesnes@orange.fr
L'argent de ces ventes servira à financer en partie les tarifs postaux
qui nous assassinent, de : VERS NOUVEAUX d'Arthur Rimbaud
selon une nouvelle chronologie et proposition de (re)lecture d'Ivar Ch'Vavar.
Ce "pauvre" livre étant publié sans l'aide d'aucune subvention ! (c'est une règle d'or)
aux éditions : Le chemin d'Arthur.
Il sera, là ! Avant la fin du printemps.

Vos avis, commentaires NOUS intéressent...
...C'est pour une enquête de Virus Pigloù
et son père Luis Pigloù.
D'avance merci pour tout !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ffwl Lleuw n°14 - Il est là ! avec AUX ROBES DE RIMBAUD... notamment Ivar Ch'Vavar et VERS NOUVEAUX d'ARTHUR RIMBAUD.

IL EST LÀ ! Le n°14 du "pauvre" périodique aléatoire de poésie : Ffwl Lleuw paru !  Hier ! Afin d'être ce...