jeudi 1 mars 2018

LES LETTRES À LYZH'LHAUR' - 2. Histoire au Diddley du vent.


Le 01.03.2018
À Scripta 21.

Lui ici tiens bon alors qu' Hic!'Elle a fondu : pluie incessante et froide, 'On peut empêcher l'orage d'éclater mais la pluie finie toujours par tomber'. La Bergère de neige est en Ulster et les filles sont dans l'unité de l'Indigo tandis que les garçons lèvent leurs poings contre les mains droites des bras tendus. Comment CELA va sans numéro ? Il a bien réussi a quitter The Village et il est a nouveau libre à Dwai où plus de n° , ici, pour Lui et c'est bien-sûr Diddleydoux ! Diddley bisous à toutes et tous... Comme à l'époque des 45 tours roses et de la Femme à effets Diddley qui jouait de la guitare-moumoute en manteau de fourrure, à tous les coups c'était fatal ! C'était terriblement Bach & Blues comme le gris picard, irrésistible donc toujours ! Puis beau et l'énergie de la Lettre écrite pour toi, ce jour, Lyzh'Lor' dans les passages des impers et manques, là je passe où je manque de ne pas chuter car 'quand j'entends le mot culture, je sors ma guitare électrique' comme l'aboie le Chien de Faïence mais en réalité c'est le cri de mon Loup rouge de révolution dans l'incandescence indécente des surfiguratifs BleuNUITS du surromantisme puis en-corps le vent des cailloux des sables blancs. Aujourd'hui, je suis Le Corbeau de Feu de neige qui s'immole pour La Biche... (Tu es aujourd'hui, La Biche) ...sur la ligne du proverbe gallois qui annonce, révèle : 'Noël c'est une fois l'an, Le Loup pour la vie ! Trouvé et lu dans la vieille vitrine la petite librairie de Laugharne.

Tu me demandes si j'entends ce vent qui passe et qui chante 'Quoiqu'il arrive, je suis là pour toi mais m'entends tu ? Je suis le vent qui passe pour qui ? Pour quoi ?' alors que je n'entends que toi et CELA, vent du qui ? pour toi, vent du quoi ? pour moi ? CELA souffle ! Quoiqu'il arrive ? Le vent arrive... Il arrive, il est ! À l'ouest, il perd le Nord et au Sud il le retrouve, à moins que CELA soit l'inverse ou plutôt tantôt l'un, tantôt l'autre.

Personne n'a jamais pu mettre le vent en bouteille, c'est CELA sa force ! 
Ecris à deux voix, 
avec des mots-Diddley dans le verbe spontané de Scripta 21 et 
le liant surromantique de Christian-Edziré Déquesnes
en brodures de la voie nouvelle en BleuNUIT.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LE PETIT UNIVERS DE JULIE LADRET - Part 1.

- Apparition première de Julie Ladret dans Ffwl Lleuw, le n°13. - - La poésie de Julie prend de la hauteur spirituelle aussi...