mardi 13 mars 2018

LES LETTRES À LIZH' LHAUR' - 5. Ch' Caùt !

- Ch' Caùt ! Le Chat !
de Jacques Cauda,
peintre surfiguratif. -



- 5. Por l' Caùt dech l'Onme...

Ch' Caùt gris dech l' Onme , i' a dévié ! Adon énne Moétresse ale sin tcheur to't arteurné,arteurné ed ché arteurné pi vrémint brainmint to't sin thiot tcheur i' ét arteurné à cheule Moétresse... pi à mizote étou ! À cose eque j'r'inpinse à min bio Caùt Dylan, ej' l'avo tel'mint kére chti'laùl... J'in braye coére quaind din cop i'arpache conme énne farfue din m' souvenainche... Awé, j'in braye coére bin dé fos... Adon ej' conno l' inminche bleuze dech l'Onme, dech pore garchon eque cheule Moetresse ale aù kère conme chi ch'étot étou sin prope fiu... in pore fiu equ' i' n'aù pu sin Caùt gris... Ale aù cheule souvenainche dech Caùt quaind i' éto to't thiot inreulé edzeur s'manme, i' n'avo foke quiètes mos, ale i' bayo in muchette dé croké'tes qu'ale avo ed muché din s' poke sains rin edvié a ale s' Fihle pi chl'Onme eque cheule Moétresse, ale aù kère conme chi ch'ét étou sin fiu... I' y n'aù certainemint énne rute pétée ed jin equ' i's edvieré « i' foét nin s'in rinde maùlate por in déviache ed caùt à cose equ' in caùt ch'ét foke in caùt ! » abon à ceusses tertouss-laù, mi, ej leu er'dvie « vozoetes tertouss vo's éte foke quiètes onmes sin tcheur... Moé l'Caùt din Onme, paréhl à in pore fiu d'énne Moétresse, ch'èt sapréï, ch'ét l' Caùt  ! ".


[traduction française de son picard mental par l'auteur]
Pour Le Chat de l'Homme...

Le Chat gris de l'Homme, il est mort ! Alors une Dame a son cœur tout retourné, sans dessus dessous puis réellement énorme tout son petit cœur il est retourné à cette Dame... puis à moi aussi ! Car je me souviens de mon beau Chat Dylan, je l'ai tellement aimé celui là... j'en pleure encore quand d'un coup il repasse comme un feu follet dans mes souvenirs... Oui ! J'en pleure encore bien des fois... Donc je connais l'immense blues de l'Homme, de ce pauvre garçon que la Dame elle aime comme si c'était son propre fils... un pauvre fils qui n'a plus son Chat gris... Elle a ce souvenir du Chat quand il était tout petit enroulé sur sa main, il n'avait que quelques mois, elle lui donnait en cachette des croquettes qu'elle avait de cacher dans sa poche sans n'en avoir rien dit à sa Fille puis l'Homme que la Dame, elle aime pareille à si c'ét aussi son fils... Il y en a cerainement une rude floppée de gens qui diraient « il ne faut pas se rendre malade pour la mort d'un chat car un chat c'est seulement un chat ! » alors à tous ceux là, moi, je leur répond « vous autres tous vous n'étes seulement que quelques hommes sans cœur... Mais le Chat d'un Homme, pareil à un pauvre fls d'une Dame, c'est sacré, c'est le Chat ! ».

En Dwai, le 13 & 14 mars 2018,
dans la nuit et vers ma... d'Âme.
Christian-Edziré Déquesnes.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'AIR DE LA ROUTE de Bruno Sourdin

Un livre de Bruno Sourdin qu'il faut découvrir car il démontre que le souffle de la BEAT GENERATION souffle toujours au présent et ...