jeudi 29 mars 2018

CHL'LU


lA terre qui s'ouvre
lAisse le cri jAillir
de dessous les lignes de lA fécondité
lA lumière 
Chl'lu !
lu ed noéciù
pour À nAître 
l'étoile une !
Agobile ed leune
fArfue ed lu
éclichure edzeur m'ghife 
À mizote
pAreil À un tAtouAge
Au visAge du respect de lA dAme

lA lettre A de pAr lA lumière du jAillissement de lA fécondité devient l'étoile d'A.

Christian-Edziré Déquesnes,
écrit dans la nuit du 29 et 30 mars 2018,
en regardant cette toile puissante, ci dessous,
de Claire 'Manoé' Carrion.


Traduction de l'auteur :
lA terre qui s'ouvre
lAisse le cri jAillir
de dessous les lignes de lA fécondité
lA lumière
Cette lumière !
lumière de l'obscurité
pour À nAître
l'étoile une !
petite chose de lune
feu follet de lumière
éclaboussure sur mon visAge
À moi Autre
pAreil À un tAtouAge
Au visAge du respect de lA dAme

lA lettre A de pAr lA lumière du jAillissement de lA fécondité devient l'étoile d'A.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'AIR DE LA ROUTE de Bruno Sourdin

Un livre de Bruno Sourdin qu'il faut découvrir car il démontre que le souffle de la BEAT GENERATION souffle toujours au présent et ...