dimanche 1 octobre 2017

AUX TOURS DE JACQUES CAUDA & CHRISTOPHE MANON


Frédéric Nietzsche peint par Jacques Cauda
...En guiZe de conclusion et en hommage à la naine REVOLVER qui connut la même fin que Héliogabale. Assise sur la lunette des toilettes, elle envisagea son destin à la lumière du fracas qui approchait de sa retraite fécale. Quand les hommes forts de main ouvrirent sa porte, ils la découvrirent morte étouffée avec le papier qui venait de la torcher.
Extrait de Quand ? Chant du Z,
 Jacques Cauda -Z4 Editions 2016.


Le poème quelque chose entre,               Arpenter et
  vivre      Agir peut-être n'est pas.             Impossible.
Car cependant l'espoir nous.         Permet encore de
respirer malgré   L'odeur noire des rêves éparpillés
Jours redoutables
Pas taire dire.       Ce qui doit être.        Dit mais

       JOURS redoutables   texte christophe manon
                              photograhies frédéric d. oberland
Les inaperçus 2017
www.lesinapercus.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'AIR DE LA ROUTE de Bruno Sourdin

Un livre de Bruno Sourdin qu'il faut découvrir car il démontre que le souffle de la BEAT GENERATION souffle toujours au présent et ...